Mon Aménagement Jardin récupérateur d'eau décoratif
Un récupérateur d’eau de pluie esthétique c’est possible ! Découvrez une sélection de cuves de récupération d’eau aussi utiles qu’agréables. Elles imitent les tonneaux de vin, les colonnes romaines, la pierre ou encore le marbre. De la plus discrète à la plus originale, craquez pour une cuve aérienne décorative livrée directement chez vous, sans frais supplémentaire.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  1. 1
  2. 2
  3. 3

Nos meilleurs conseils pour le choix de votre récupérateur d’eau décoratif.

Récolter l’eau de pluie…

Le nombre de particuliers qui optent pour l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie hors-sol ne cesse d’augmenter et de plus en plus de jardins, cours ou terrasses accueillent ces systèmes à la fois faciles à installer, économiques et écologiques. Avant de vous lancer, il convient toutefois d’estimer la quantité d’eau récupérable dans votre région, notamment pour déterminer la capacité de votre future cuve.

Arroser un jardin ou un potager, laver un véhicule ou le sol d’une terrasse sont des tâches qui ne nécessitent pas l’utilisation d’eau potable mais pourtant, une quantité incalculable d’eau de ville est gaspillée à ces fins. Récupérer et réutiliser l’eau de pluie permet alors d’économiser non seulement de l’argent, car cette eau a un prix, mais surtout une ressource qui n’est pas illimitée. Cela permet également, si vous souhaitez récupérer l’eau pluviale pour arroser vos cultures, d’offrir à vos plantes une eau adaptée à leur bon développement car moins riche en minéraux et dépourvue de calcaire ou de chlore.

… tout en décorant son jardin

Une cuve hors-sol n’est toutefois pas très esthétique et n’est pas toujours facile à intégrer dans un jardin. Certains modèles sont volumineux et les matériaux et couleurs de ces récupérateurs sont généralement peu élégants. Pour pallier ce problème, il existe des récupérateurs d’eau décoratifs fonctionnant selon le même principe que les citernes traditionnelles. Tout aussi efficaces, ces récupérateurs d’eau design sont plus simples à intégrer dans un jardin, et peuvent même devenir des éléments de décoration à part entière.

Ces citernes décoratives peuvent prendre diverses formes. On trouve ainsi des cuves en forme de gros pot de fleur ou de jardinière, de faux muret en pierre ou en brique, de jarre ou encore de tonneau, par exemple. Certains modèles accueillent même un bac dans lequel vous pourrez faire pousser plantes et fleurs.

Principe et entretien

Le principe reste donc le même : la cuve est reliée à une descente de gouttière, l’eau pluviale coule sur le toit puis passe dans la gouttière avant de finir dans la cuve où elle sera stockée. Pour éviter que des feuilles et autres mousses ne viennent dégrader la qualité de l’eau, il est conseillé de placer une crapaudine en tête de descente afin d’obtenir une filtration grossière. Pour récupérer l’eau collectée, il suffit d’utiliser le robinet de la cuve. Vous pouvez également raccorder un tuyau d’arrosage à la vanne de vidange de la citerne.

L’installation d’un récupérateur d’eau aérien implique un minimum d’entretien, et votre modèle décoratif n’échappe pas à cette règle, surtout si vous souhaitez conserver son bel aspect le plus longtemps possible. Cet entretien concerne tant la cuve que vos gouttières. Il convient en effet de vérifier et de nettoyer régulièrement vos gouttières et descentes afin d’enlever les mousses ou feuilles qui pourraient les obstruer. Vidangez et nettoyez également la cuve du récupérateur, à l’intérieur comme à l’extérieur, et ce au moins une fois par an. En hiver ou dans les régions froides, il est recommandé de vider la citerne pour éviter que le gel ne l’endommage, et de laisser le robinet ouvert.