Mon Aménagement Jardin Tondeuse électrique
Entretenez votre jardin avec une tondeuse électrique. Tondeuse autotractée, sans fil ou poussée, c'est vous qui choisissez. Ecologique et silencieuse, la tondeuse électrique bénéficie de nombreux avantages.
  1. 1
  1. 1

Nos meilleurs conseils pour le choix de votre tondeuse électrique.

Avantages et inconvénients

Moins coûteuses que les tondeuses thermiques, les tondeuses électriques sont idéales pour les terrains dont la superficie est comprise entre 100 et 500 m². Ce type de tondeuse est également plus silencieux et moins exposé aux problèmes mécaniques. Une tondeuse électrique demande donc moins d’entretien, même si vous serez certainement amené à remplacer un condensateur ou à affûter la lame, par exemple.

Une tondeuse électrique est par ailleurs plus écologique qu’une tondeuse thermique. Cela permet en effet d’éviter la pollution liée au fonctionnement d’un moteur à essence. Ce type de modèle pourra être démarré plus facilement, mais offre une liberté de mouvement plus restreinte, puisque reliée au secteur par un fil, et parfois par une ou plusieurs rallonges électriques.

Vous devrez donc tondre à proximité de la maison ou au moins d’un raccordement à l’électricité car le moteur de ce genre de tondeuse est, sans surprise, alimenté électriquement. Il permet l’entraînement de la lame ou la propulsion de la tondeuse si vous avez opté pour un modèle autotracté.

Tondeuse autotractée

Avec une tondeuse autotractée, plus besoin de pousser votre tondeuse, parfois péniblement, puisque cette dernière avance seule. Vous n’aurez plus qu’à la guider. Alimentée sur secteur (220V), ce type de tondeuse intègre un moteur électrique chargé d’entraîner deux roues motrices. Certains modèles sont dotés de plusieurs vitesses, quand d’autres sont équipés d’un variateur. Les tondeuses autotractées sont néanmoins toujours filaires. Il n’existe pas de modèles fonctionnant sur batterie.

Tondeuse sans fil

Les tondeuses sans fil sont alimentées par une batterie. Moins puissantes et ne permettant qu’une tonte limitée dans le temps, contrairement aux modèles filaires, ces tondeuses facilitent l’accès à des terrains éloignés de la maison ou du raccordement à l’électricité. Elles sont donc plus autonomes, mais cette autonomie dépend de la puissance de la batterie et de la zone à tondre. Plus un terrain est accidenté, plus la batterie de votre tondeuse sera sollicitée, diminuant ainsi son autonomie. Il existe deux types de tondeuses sans fil : les modèles classiques, à pousser, et les tondeuses robots.

Tondeuse robot

La tondeuse robot tond la pelouse de manière autonome, parfois à fréquences très rapprochées, ce qui permet d’avoir un gazon parfaitement entretenu. Pour bien choisir le modèle qu’il vous faut, il est important de tenir compte du type de terrain à tondre et de l’autonomie de la tondeuse. Deux procédés de rechargement sont généralement proposés. Certains modèles doivent être rechargés manuellement, d’autres sont 100% autonomes.

  • Les tondeuses robots à recharge manuelle doivent être démarrées sur la parcelle à tondre. Une fois lancée, elle se chargera de tondre jusqu’à ce que la batterie soit entièrement déchargée. Il vous faudra alors la récupérer et la replacer sur sa base de chargement.
  • Les modèles à station de charge, quant à eux, connaissent la zone à tondre ainsi que l’emplacement de leur station de recharge. Ils peuvent alors se diriger vers cette base une fois la batterie presque vide. Une fois rechargée, la tondeuse retourne à la tonte. Votre intervention se limite donc à la programmation de la tondeuse.

Comment une tondeuse robot se repère-t-elle ?

De nombreuses tondeuses robots fonctionnent grâce à un câble périmétrique. Ce câble, semi-enterré et alimenté électriquement, sert à délimiter les zones de tonte et à signaler les obstacles. La tondeuse reconnaît ce câble et le suit. Les modèles les plus basiques se contentent d’évoluer de manière aléatoire dans la zone délimitée, mais certaines tondeuses vont plus loin.

Vous pourrez également programmer votre tondeuse afin qu’elle reconnaisse les différentes zones délimitées par le câble et qu’elle puisse se déplacer d’une zone à l’autre de manière autonome. D’autres modèles reconnaissent, mémorisent et cartographient les zones à tondre et les obstacles. Ces tondeuses gardent en mémoire les passages effectués, ce qui permet d’optimiser la durée de tonte et l’autonomie de la batterie.

Certains robots tondeuses intègrent même un système de guidage GPS. Ils mémorisent les zones à tondre par pointage GPS, ce qui rend l’utilisation du câble périmétrique inutile. Il existe également des tondeuses dépourvues de systèmes de guidage, mais équipées de capteurs de surfaces et de chocs pour contourner les obstacles.

De nombreuses fonctions sont disponibles, en option ou non, selon les modèles. Du Bluetooth au détecteur de pluie ou d’herbe humide, en passant par le pilotage télécommandé ou l’alarme antivol, entre autres, il existe des tondeuses robots adaptées à toutes les utilisations et à tous les budgets.