Mon Aménagement Jardin fontaine en pierre
Installez une fontaine en pierre dans le jardin et décorez votre extérieur. A installer au fond du jardin, sur la terrasse ou contre un mur, la fontaine en pierre offre un point d'eau potable ou non potable, à raccorder au réseau d'eau de ville ou à un réseau interne de récupération d'eau de pluie. Facile à installer et à entretenir, la fontaine extérieure demande peu d'attention et permet de créer une ambiance zen dans le jardin.
  1. 1
  1. 1

Nos meilleurs conseils pour le choix de votre fontaine en pierre.

Pierre naturelle ou artificielle ?

Les fontaines en pierre ont traversé les âges et se retrouvent désormais dans de nombreux jardins. Matériau noble et durable, la pierre offre de nombreuses possibilités en termes de formes, de textures et de couleurs, ce qui permet de l’intégrer facilement dans la majorité des extérieurs. Sculptée ou brute, plus ou moins travaillée, la pierre possède l’avantage de se patiner délicatement au fil du temps, conservant ainsi toutes ses qualités esthétiques. Les fontaines en pierre naturelle font toutefois partie des fontaines les plus coûteuses.

Plus abordables, les fontaines en pierre reconstituée sont tout aussi élégantes, et il est parfois difficile de discerner la pierre naturelle de la pierre artificielle. La pierre reconstituée est composée de poudre de pierre mélangée à un liant type ciment et à des agrégats calcaires. Des colorants peuvent également être ajoutés de sorte à se rapprocher d’une variété de pierre en particulier. Le tout est ensuite moulé afin d’obtenir la forme souhaitée. Notez qu’il existe également des fontaines en béton imitation pierre.

Quel type de pompe pour sa fontaine ?

L’installation d’une fontaine requiert dans bien des cas un accès à l’électricité, si possible assez proche, ainsi qu’un raccordement à l’eau et un système d’évacuation (dans le cas où votre fontaine est reliée à l’eau de ville). Un système de pompage est également à prévoir, notamment pour les fontaines fonctionnant en circuit fermé.

Ce genre de dispositif permet de recycler la même eau en continu, l’eau déversée étant récupérée et réinjectée. Cela limite considérablement la consommation d’eau et évite le gaspillage, mais implique un raccordement électrique ou une alimentation via un panneau solaire photovoltaïque.

Le critère le plus important à prendre en compte au moment du choix de votre pompe est la hauteur de refoulement. Le rôle de la pompe consiste en effet à acheminer l’eau à une certaine hauteur tout en conservant un débit suffisant. Deux possibilités s’offrent alors à vous : la pompe de surface ou la pompe immergée.

  • La pompe de surface est à placer en dehors de l’eau, idéalement dans un regard à l’extérieur de la fontaine, notamment pour des raisons esthétiques. Le fait qu’aucun câble ni raccord électrique ne soit plongé dans l’eau rend cette solution sûre, et la pompe étant facile d’accès, sa maintenance et son entretien sont plus aisés.
  • La pompe immergée est, comme son nom l’indique, plongée directement dans l’eau, tout comme son câble électrique. Souvent de taille réduite, mais moins esthétique et moins facile à entretenir, ce type de pompe est toutefois plus pratique dans les petits espaces.

De nombreuses fontaines sont vendues accompagnées d’une pompe et, de plus en plus souvent, d’un panneau solaire. Ces fontaines 100% autonomes sont à la fois écologiques et économiques, puisqu’elles fonctionnent en circuit fermé et ne consomment que l’électricité produite par leur panneau photovoltaïque.