Mon Aménagement Jardin Volière
De la volière haut de gamme à la cage à oiseau pas cher, vous trouverez l'abri extérieur pour oiseaux qui vous convient et qui convient à vos petits locataires. Cage à perroquet, volière en bois ou volière hexagonale, à vous de choisir la taille, les matériaux ou encore le type de grillage dont vous avez besoin. Pensez à leur bien-être et assurez-vous qu'ils n'ont jamais froid et qu'aucun prédateur ne peut les atteindre.
  1. 1
  1. 1

Nos meilleurs conseils pour le choix de votre volière.

Quel oiseau pour la volière extérieure ?

Le plus important pour savoir si vous pouvez installer un oiseau dans une volière extérieure est de bien connaître sa résistance aux différentes conditions climatiques : la température, le taux d’ensoleillement, l’humidité etc. Il faut s’assurer que l’oiseau ne souffrira pas d’une température trop faible ou d’un soleil trop peu présent. L’autre critère qui va déterminer les espèces qui peupleront votre volière extérieure est sa dimension. Bien entendu, de grosses espèces vont nécessiter plus d’espace, et donc une plus grande cage, que de petites espèces.

Concernant la cohabitation des oiseaux, rien n’est écrit. Il y a bien quelques règles à suivre, notamment choisir des espèces qui ont les mêmes besoins et qui demandent les mêmes conditions pour s’épanouir. On va éviter de mélanger de gros oiseaux et des petits. On va également prohiber la cohabitation des oiseaux à bec crochu de ceux à bec droit. Enfin, évitez absolument de sur-peupler la cage pour éviter les bagarres. Malgré toutes ces précautions, vous devez être conscient qu'iil existe une possibilité que deux oiseaux ne s’entendent pas du tout, quand bien même ils seraient de la même espèce.

Comment protéger une volière l'hiver ?

Encore une fois, la protection de la volière en hiver va dépendre des espèces d’oiseaux que vous accueillez. Certains oiseaux résistent parfaitement aux températures basses quand d’autres ne peuvent même pas survivre à l’extérieur, chez nous. Dans tous les cas, lorsque vous installez votre volière, choisissez un endroit à l’abri du vent. Les oiseaux étant sensibles aux courants d’air ils peuvent tomber malades facilement s’ils ne se sont pas protégés.

Quelle que soit l’espèce, en cas de froid extrême il faudra prendre des précautions. Dans un premier temps il faudra isoler un minimum la cage. Le papier bulle, par exemple, va permettre de maintenir une température plus élevée à l’intérieur de la cage. Il existe également des chauffages extérieures adaptés. Il faudra, encore une fois, faire attention à la température afin que les oiseaux n’aient pas, au contraire, trop chaud. Il faudra également que la circulation de l’air reste suffisante.

Portez toute votre attention sur l’eau et sur la nourriture. Il est impératif de vérifier que l’eau ne gèle pas et donc de la renouveler très régulièrement. Vous pouvez également ajouter un peu d’eau dans l’abri intérieur. Il faudra également proposer une alimentation plus riche pour que vos oiseaux soient plus résistants et bénéficient de ressources plus importantes. Pensez également à supprimer les bains d’eau situés à l'extérieur et à les installer plutôt à l’intérieur. Un oiseau mouillé est forcément plus sensible au froid.

Comment nettoyer une volière ?

Il y a deux types d’entretiens à réaliser : un petit nettoyage quotidien et un nettoyage en profondeur à réaliser 1 fois par semaine ou toutes les deux semaines suivant le nombre d'oiseaux.

Le nettoyage quotidien est facile et rapide et néanmoins très important pour maintenir une bonne hygiène à l’intérieur de la cage et que les oiseaux restent en bonne santé. Pour cela, chaque jour, nettoyez les excréments, les plumes, restes de nourriture tombés au sol… Pour les plus petites cages, c’est un travail qui sera particulièrement facilité par la présence d’un tiroir amovible. Astuce : Posez du papier journal au sol afin de pouvoir le changer facilement tous les jours.

Un nettoyage en profondeur reste à réaliser régulièrement. Pour cela vous allez devoir vider la cage de tous ses accessoires, nettoyer tous les abreuvoirs et les gamelles. Il faudra également laver les jouets, les perchoirs, les nids etc. Commencez par nettoyer la cage et ses accessoires avec un détergent doux (du liquide vaisselle par exemple). Il faudra ensuite désinfecter les différents éléments pour éviter les maladies. Vous pouvez utiliser pour cela, des produits que vous trouverez en animalerie, de l’eau de javel diluée ou même du vinaigre blanc. Attention cependant, désinfecter ne protège pas contre toutes les maladies et certains acariens ou les poux, demanderont un traitement spécifique avec un produit adapté.