Mon Aménagement Jardin accessoires récupérateur d'eau
Trouvez tous les accessoires de collecteurs d'eau dont vous avez besoin pour compléter votre récupérateur d'eau de pluie : couvercles de cuve, pompes à eau, filtres...
  1. 1
  2. 2
  1. 1
  2. 2

Nos meilleurs conseils pour le choix de vos accessoires pour récupérateur d’eau.

Les récupérateurs d’eau de pluie, qu’il s’agisse de modèles hors-sol ou à enterrer, impliquent bien souvent l’utilisation d’accessoires, que ce soit pour compléter votre installation ou en remplacement d’éléments usagés. Des simples joints et autres raccords aux systèmes de filtration les plus sophistiqués, il existe de nombreux accessoires pour compléter et protéger votre dispositif de récupération d’eau de pluie, dont voici quelques exemples.

Filtres

Selon l’usage que vous souhaitez faire de l’eau collectée, cette dernière se doit d’être plus ou moins saine et débarrassée des impuretés, matières en suspension ou autres résidus indésirables. Un système de filtration adapté est alors à prévoir, que vous utilisiez un récupérateur hors-sol ou une cuve enterrée.

L’eau collectée par les citernes hors-sol étant principalement destinée à l’arrosage du jardin ou au lavage des véhicules et sols extérieurs, il n’est pas nécessaire de la purifier ou de la filtrer de manière poussée. Il est toutefois recommandé d’utiliser des treillages ou crapaudines pour gouttières afin d’éviter que les feuilles et mousses ne viennent contaminer l’eau ou encrasser vos conduits.

Pour les cuves enterrées, un préfiltre est nécessaire. L’eau de pluie doit en effet être filtrée avant d’être stockée dans la cuve, qui peut selon le modèle contenir d’importantes quantités d’eau. La première filtration, à l’aide d’un filtre à panier ou d’un filtre de descente de gouttière par exemple, permet de nettoyer l’eau des plus grosses impuretés.

Une seconde filtration, plus fine, est alors à mettre en place en sortie de pompe. Cela permet de retenir les particules fines afin de rendre l’eau utilisable pour l’alimentation des toilettes ou, avec un filtre encore plus précis, pour laver le linge, notamment. Il est également possible de potabiliser l’eau récoltée à l’aide de systèmes de microfiltration (filtres au charbon actif ou aux ultra-violets, entre autres).

Kits de jumelage

Les citernes hors-sol offrent généralement des capacités limitées, mais il est souvent possible de coupler vos différentes cuves. Un kit de raccordement, sous la forme d’un petit tuyau communiquant entre les deux cuves, permet alors d’accroître la quantité d’eau récupérée. Le couplage peut se faire par le haut, auquel cas il faudra attendre que la première citerne soit remplie avant que l’eau ne coule dans la seconde, ou par le bas. Cette dernière option permet aux deux cuves de se remplir simultanément.

Collecteurs

Un collecteur pour récupérateur d’eau garantit un raccordement optimal entre la descente de gouttière et la cuve. Installé directement au niveau de la gouttière, le collecteur dévie l’eau pour l’acheminer vers la cuve. De nombreux modèles intègrent un filtre, et nettoient l’eau provenant du toit avant de la transférer vers la citerne.

Pompes

Pour acheminer l’eau d’une cuve enterrée vers la maison ou le jardin, l’installation d’une pompe immergée à l’intérieur du récupérateur est indispensable. Le choix de la pompe dépend de la taille de votre cuve et de votre installation. Il faut en effet tenir compte de la profondeur de la cuve et de la longueur de vos tuyaux afin de sélectionner une pompe dont la pression est suffisamment élevée.

Le débit, soit la quantité d’eau aspirée en un temps donné, doit également être plus ou moins important, surtout si vous utilisez l’eau récoltée pour alimenter vos sanitaires, par exemple. Pour un usage domestique, un groupe de surpression est un plus. Cela permet de réserver l’eau entre deux utilisations, diminuant ainsi le nombre de déclenchements de la pompe afin de la préserver et d’éviter une consommation électrique trop importante.

Socles et supports

Les récupérateurs d’eau hors-sol sont généralement équipés de robinets permettant de tirer l’eau collectée. Ces robinets étant situés en bas des cuves, surélever ces dernières facilite leur utilisation, tout comme l’accès à l’eau. Il existe pour cela des socles et supports adaptés conçus pour rehausser votre installation, pour une utilisation plus confortable.

Bâches de protection

Conçues pour les cuves hors-sol, les bâches de protection permettent, comme leur nom l’indique, de protéger votre récupérateur d’eau des intempéries durant l’hiver ou en toutes saisons, en la plaçant à l’abri des salissures et des rayons du soleil, entre autres. Elles sont généralement fabriquées en polyéthylène et sont dotées d’ouvertures pour l’accès au robinet. Vous pourrez ainsi continuer à utiliser l’eau collectée, même une fois votre cuve recouverte.