Mon Aménagement Jardin Serre
Envie d'une serre de jardin originale ? Les serres hexagonales sont élégantes et tout aussi efficaces que les serres anglaises traditionnelles. Vous pourrez y cultiver plantes, fruits et légumes tout au long de l'année.
  1. 1
  1. 1

Nos meilleurs conseils dans le choix de votre serre hexagonale.

Choisir sa serre hexagonale

Si les serres hexagonales fonctionnent selon le même principe que les serres anglaises classiques, elles sont en revanche plus originales et plus faciles à intégrer dans le jardin. Leur forme de kiosque leur confère en effet un aspect décoratif souvent apprécié. Aussi solides et stables que leurs homologues à deux pans, elles sont généralement dotées de structures en aluminium ou en bois, et de parois en verre ou en polycarbonate.

Les parois en verre sont plus élégantes que celles en polycarbonate, mais elles sont aussi plus fragiles. Elles peuvent en effet être brisées relativement facilement, bien que le verre trempé soit plus solide et plus sûr que le verre horticole qui lui, casse en morceaux tranchants et non en petits éclats non coupants. Mais le verre est plus transparent que le plastique et laisse donc passer davantage de lumière, ce qui est indispensable au bon développement de vos plantes. Ce matériau possède également de belles propriétés isolantes, et conserve mieux la chaleur.

Le polycarbonate, quant à lui, est un plastique très résistant, notamment aux chocs et aux intempéries. Il existe des parois de différentes épaisseurs, assurant une isolation plus ou moins efficace. Plus solide que le verre, le polycarbonate laisse toutefois passer moins de lumière, mais est traité anti-UV afin d’éviter le jaunissement et donc l’opacité progressive des parois. Ce matériau étant très léger, l’acquisition d’une serre en polycarbonate peut parfois être problématique dans les régions venteuses.

Serre froide ou serre chaude ?

Les serres hexagonales, qu’elles soient en verre ou en polycarbonate, peuvent être utilisées en tant que serre froide, tempérée, tiède ou chaude.

  • Une serre froide est une serre non chauffée mais dont la température intérieure est toujours supérieure à la température extérieure. Placer vos plants dans un environnement propice à leur bon développement, à l’abri du vent et des intempéries permet d’avancer de quelques semaines la date de votre récolte. C’est l’idéal pour préparer vos plants de légumes, d’herbes aromatiques, de fleurs et de fruits, sauf les fruits tropicaux.

  • Les serres tempérées sont parfaites pour l’hivernage des plants les plus fragiles. La température moyenne d’une telle serre doit tourner aux environs des 10°C ou 12°C, et ne doit pas descendre en-dessous de 5°C. Il est important de ne pas exposer vos plantes à des variations de températures trop importantes. Pour chauffer ce genre de serre, un chauffage d’appoint suffit. Vous pourrez ainsi faire pousser des plantes méditerranéennes ou exotiques, mais pas tropicales.

  • Avec une température minimum de 15°C, la serre tiède pourra accueillir la majorité des plantes exotiques, qu’il s’agisse de fruits ou de fleurs. Le chauffage devra alors être plus soutenu et plus efficace que pour une serre tempérée.

  • Une serre chaude, aussi appelée serre tropicale, est une serre à l’intérieur de laquelle la température ne doit jamais descendre sous les 18°C. Vous aurez alors besoin d’un système de chauffage fiable et efficace car il sera sollicité pendant la majeure partie de l’année, selon votre région. Une bonne hygrométrie et ventilation est également indispensable, ainsi qu’un système d’ombrage l’été. Il ne faut pas que la température dépasse les 30°C. Ce type de serre est parfait pour la culture de plantes tropicales, d’orchidées par exemple, et pourra accueillir vos semis de légumes et fleurs à la fin de l’hiver.

Si vous optez pour une serre chauffée, le chauffage pourra se faire à l’aide d’un radiateur électrique, idéalement avec ventilateur. La chaleur sera ainsi mieux répartie dans la serre. Un thermostat et un thermomètre sont également nécessaires, afin que vous soyez toujours au courant de la température intérieure de votre serre. La période et l’intensité de chauffage dépendent évidemment de votre région, et cette opération consomme beaucoup d’électricité. Le coût en chauffage d’une telle serre peut vite devenir important, d’où l’intérêt d’en être conscient avant de se lancer.

Comment bien aménager sa serre ?

Afin de jardiner dans les meilleures conditions possibles, il est important de bien aménager sa serre et d’en optimiser l’espace. Quelques installations et équipements sont alors à prévoir. Le raccordement à l’électricité est indispensable dans le cas de serres chauffées, pour l’éclairage ou tout autre besoin, comme l’ouverture automatique des aérations par exemple.

Le raccordement à l’eau ou la récupération d’eau de pluie est également primordial. Un robinet et/ou un bac à eau permettront non seulement d’avoir un accès direct à l’eau mais contribueront aussi à l’humidité ambiante, un facteur important pour le bon développement de certaines espèces.

Une ou plusieurs tables de rempotage vous permettront de préparer vos semis, et serviront pour le rempotage ou encore le bouturage, entre autres. Il est préférable de placer ces tables de chaque côté de la serre pour ne pas perdre en luminosité et pour créer un passage central permettant de circuler plus facilement. Prévoyez également des tablettes à semis et des armoires ou étagères pour les petites plantes. Pour les étagères, optez pour des modèles sans fond afin de laisser passer la lumière.

Si le faîtage de votre serre est relativement haut, vous pouvez aussi installer des crochets pour suspendre vos plantes et économiser de l’espace au sol. Pensez enfin à prévoir un système d’ombrage pour l’été afin de protéger vos plantes des fortes chaleurs.