Comment choisir son abri de jardin en bois ?

L’abri de jardin en bois est celui qui fait le plus d’adeptes aujourd’hui. En effet, le bois est le plus répandu et le plus apprécié des matériaux de cabane de jardin, tout simplement parce qu’il est le plus esthétique. On en trouve aujourd’hui de toutes les tailles, de toutes les formes et de toutes les essences. Si bien qu’il peut être compliqué de faire le bon choix. Ne bougez pas, ce guide est spécialement conçu pour choisir son abri de jardin en bois.

Abri de jardin en bois traité

Les avantages et les inconvénients de l’abri de jardin en bois

Les avantages d’une cabane en bois

Esthétique : c’est l’avantage qui prime. L’abri de jardin en bois offre un design chaleureux et authentique avec un aspect naturel qui donne l’illusion d’une cabane ou d’un chalet perdu dans le jardin.
Personnalisable : Un cabanon en bois est facilement personnalisable par vos propres moyens. On peut le peindre, le poncer, le vernir pour lui donner le design que l’on veut. Si on est un peu bricoleur on peut en faire ce que l’on souhaite.
Grande diversité : Il en existe pour tous les goûts. Vous trouverez toutes les formes d’abri en bois, du classique carré, au rond en passant par la roulotte ou la hutte. La toiture existe aussi dans plusieurs formes.

Les inconvénients d’une maison en bois

L’inconvénient majeur du bois c’est l’entretien qu’il demande. Il ne dispose finalement que d’un seul véritable inconvénient mais qui peut sembler rédhibitoire pour certaines personnes qui n’ont pas le temps ou simplement pas l’envie de devoir entretenir régulièrement le bois. Le bois demande également un budget un peu plus important que les abris en métal ou les cabanes en PVC.
Pour les personnes qui adorent le bois mais qui ne souhaite pas consacrer trop de temps à l’entretien, il existe tout de même des alternatives qui seront développées un peu plus loin. 2 petits indices quand même : exotique, autoclave.

Les 5 critères principaux pour choisir son abri de jardin en bois

Abri de jardin en bois toiture double pente

  • La fonction : il s’agit tout simplement du critère principal. C’est l’usage que vous voulez faire de votre cabane de jardin qui va déterminer les prochains critères.
  • Le type de bois : L’essence du bois et son traitement va déterminer sa tenue dans le temps et sa résistance face aux conditions climatiques. Il va également déterminer l’entretien qui sera nécessaire.
  • L’épaisseur du bois : Elle va déterminer l’isolation de l’abri, s’il est possible de le transformer en lieu de vie ou s’il doit exclusivement être utiliser pour l’entrepôt.
  • La dimension : La surface de l’abri va devoir être choisie en fonction des équipements que vous avez à stocker ou s’il vous prend l’envie d’en faire un studio de jardin habitable.
  • Les accessoires : Enfin vous pourrez choisir un abri en fonction de ses accessoires, fournis ou non tels que le plancher, la couverture de toit ou les kits de fixation.


L’utilisation du chalet en bois

La première chose à connaitre est l’utilisation que vous allez faire de votre cabane de jardin. Suivant que vous souhaitez qu’il serve d’abri de stockage, d’établi ou de véritable pièce de vie supplémentaire, l’abri de jardin ne devra pas répondre aux mêmes critères.

Vous souhaitez rendre vos abri de jardin habitable ? Dans le cas d’un studio de jardin habitable il faudra être encore plus consciencieux sur le choix des dimensions, des matériaux, de l’isolation ou encore des menuiseries. En tout cas, une chose est sûre, vous faites le bon choix ! Le bois est le matériau à privilégier pour un studio de jardin habitable design puisque c’est un isolant naturel.

Quelques exemples d’utilisations :

  • Protection pour les équipements de piscine, type pompe et gonflables
  • Protection pour le mobilier, type salon de jardin, transat, ou hamac
  • Protection pour les outils et engins, type tondeuse, motoculteur
  • Établi pour bricoler
  • Studio de jardin habitable
  • Toilettes sèches extérieures
  • Chambre pour les invités
  • Cuisine extérieure pour l'été
  • Salle de jeux pour les enfants
Chalet de jardin en bois brut

Quel type de bois choisir pour son abri de jardin ?

Il existe principalement 3 types de bois pour la confection des cabanes de jardin : le bois européen brut, le bois traité et le bois exotique. Chacun dispose de ses avantages et de ses inconvénients et demandent plus ou moins d'entretien.

Le bois brut

Le principal avantage des abris de jardin en bois brut c’est leur prix. Le bois est moins cher et la cabane est économique. L’autre avantage c’est que la cabane est facilement personnalisable. Vous pouvez la peindre, la traiter, la lasurer comme vous le souhaitez. Laissez libre court à votre imagination, vous partez d’un matériau brut.

L’inconvénient du bois brut c’est qu’il est plus contraignant que ses homologues déjà traités. En effet, le bois n’aime pas les insectes et encore moins l’humidité. Il est impératif de le protéger en lui appliquant un traitement fongicide et insecticide. Si vous ne le faites pas, le bois étant un élément vivant et fragile, il moisira et se fera dévorer par des insectes.

Le petit + : lorsque vous choisissez un chalet de jardin en bois brut, c’est vous qui choisissez son traitement. Rien ne vous empêche alors de choisir un traitement respectueux de l’environnement et pour l’homme. En effet, il existe des traitements écologiques à base d’huiles essentielles naturelles et de produits biologiques, non toxiques pour l’homme et pour la nature.


Abri de jardin en bois traité autoclave peint blanc

Le bois traité

Le bois déjà traité est le bon compromis pour ceux qui veulent à tout prix une cabane en bois mais qui refusent de passer trop de temps à l’entretenir. Il existe plusieurs formes de traitements préalables, les plus courants étant le traitement autoclave et le traitement haute température (THT). Dans ces deux cas le bois résiste plusieurs années à la moisissure et aux insectes sans aucune intervention de votre part.

Le traitement autoclave, également appelé traitement par imprégnation, consiste à vider les planches de l’air qu’elles contiennent et d’imprégner le bois de traitement fongicide et insecticide jusque dans le cœur. Le bois prend alors une légère teinte verte qui part en séchant complètement une fois installé. Ce traitement vous dispense de le protéger avec un produit supplémentaire contre la moisissure ou les insectes. Néanmoins, comme pour le bois brut ou pour n’importe quel autre traitement, sous l’effet du soleil, le bois va griser. Vous pouvez choisir de le laisser se patiner, puisque cela ne va pas du tout altérer sa solidité, si vous préférez ce design. Si vous souhaitez que les UV ne change pas la couleur du bois il sera nécessaire d’appliquer une lasure.

Le traitement haute température quant à lui, l’utilise pas d’insecticide ni de fongicide mais le bois est chauffé à de telle température que ses propriétés mécaniques en sont modifiées et qu’il ne craint plus les agressions extérieures. Ce procédé reprend celui qui était déjà utilisé il y a de nombreuses années dans les campagnes, lorsque les pieds des piquets étaient brûlés avant d’être plantés dans le sol. Le bois devient alors imputrescible et ne demande plus de traitement. Néanmoins, comme pour le traitement autoclave, il sera nécessaire d’appliquer une lasure si vous ne souhaitez pas qu’il change de couleur sous les effets du soleil.

Le bois exotique

Il existe de nombreux bois qui possèdent la propriété exceptionnelle et totalement naturelle de ne pas craindre la moisissure ou les insectes sans demander aucun traitement. Ces bois, les plus souvent des bois exotiques, ne demandent pas d’entretien, en dehors d’une couche de lasure si vous souhaitez qu’ils gardent leurs teintes naturelles. On trouve par exemple le cèdre rouge, l’Iroko, le Teck, le Douglas, l’Acacia, le Padouk ou encore l’Ipé.

Le bois composite

Il existe une alternative au traitement du bois : le bois composite. Il s’agit d’un savant mélange de fibres de bois et de résines plastiques qui permet de le rendre complètement imputrescible et résistant aux insectes. On l’aime parce qu’il garde l’aspect du bois naturel mais ne nécessite aucun traitement et surtout aucun entretien. Sa durabilité est particulièrement importante et permet de garder la cabane de longues années. Besoin de plus d'infos sur l'entretien de votre cabane de jardin ?


Abri de jardin en bois peint

Le bois et la résistance aux intempéries

Chaque essence de bois possède une classe qui indique sa résistance à l’humidité et aux agressions extérieures. Cette classification concerne aussi bien les essences de bois brutes que les bois qui ont été traités chimiquement ou thermiquement.

  • Classe 1 : Le bois doit être gardé à l’abri des intempéries et dans une atmosphère dont l’humidité est toujours inférieure à 20%. Il permet de confectionner des parquets, des escaliers ou des portes par exemple. C’est-à-dire, du mobilier et des menuiseries destinés à l’intérieur de la maison.
  • Classe 2 : Le bois doit également être gardé à l’abri des intempéries mais il peut supporter une humidification occasionnelle sans s’abimer. Il pourra servir pour les charpentes par exemple.
  • Classe 3 : Le bois peut être exposé à une humidification fréquente mais il ne peut pas être en contact direct avec le sol. Il va pouvoir servir pour les fenêtres, les bardages et tous les éléments verticaux, extérieurs mais qui évitent la stagnation de l’eau.
  • Classe 4 : Le bois peut être soumis à une longue période d’humidité et peut rester en contact permanant avec l’eau douce et avec le sol. On peut utiliser ce bois pour des pergolas, bancs ou poteaux.
  • Classe 5 : Le bois peut rester en contact permanent avec l’eau salée. Il va être utilisé pour les pontons et les piliers immergés.

L’épaisseur du bois pour les cabanes de jardin

abri de jardin roulotte en bois à aménager

Un critère à prendre en compte, lors du choix de votre chalet de jardin : l’épaisseur des parois. De celle-ci va dépendre la solidité de l’abri mais également son isolation. Comme vous l’aurez compris, si vous destinez votre chalet à devenir habitable il va falloir choisir des parois épaisses. Les épaisseurs les plus courantes de bois pour les abris de jardin sont de 19 mm, 28 mm, 34 mm et 44 mm. En dessous de 19 mm ne vous attendez pas à garder votre cabane pendant très longtemps. Sinon, il faudra qu’elle soit particulièrement bien protégée contre toutes les conditions climatiques : pluie, vent, gel…

Les chalets de 19 mm sont bon marché, il s’agit d’abris pas cher, parfaits pour les petits budgets. Leur utilisation sera exclusivement pour du stockage de matériel qui ne craignent pas trop les conditions extérieures. En effet, cette épaisseur isole mal du froid. Entre 28 et 34 mm, l’abri de jardin sera plus résistant et permettra de protéger convenablement vos équipements. Cette épaisseur est également réservée à un abri de stockage. Pour un studio de jardin habitable il faudra compter au moins 44 mm. On préconise même de choisir des abris disposant d’une double parois vous permettant de l’isoler facilement.

Les dimensions des chalets de jardin

On retrouve souvent 3 dimensions sur les fiches techniques des abris de jardin, mais à quoi correspondent-elles exactement ?

La surface intérieure, la surface extérieure et la surface hors-tout des chalets.

La surface intérieure est également appelée « surface utile ». C’est elle qui déterminera l’usage que vous pourrez faire de l’abri. Cette dimension exclut l’épaisseur des parois par exemple et se concentre exclusivement sur les dimensions effectivement utilisables.

La surface extérieure est également appelée « surface au sol ». Elle prend en compte les dimensions de l’abri, parois incluses mais sans les débords de toit. Elle permet de connaître l’encombrement au sol et vous permettra de créer votre dalle de béton par exemple.

La surface hors-tout est la surface totale de la cabane. Ces dimensions incluent les débords de toit et le faîtage. La surface prend en compte l’intégralité du chalet et tout l’espace qu’il prend. Elle est utile pour savoir si vous disposez d’un espace suffisant dans votre jardin.

Choisir la dimension de son abri de jardin en bois

petit abri de jardin armoire en bois

Un abri de moins de 5 m² :
Petit budget, petit jardin ou pas envie de vous attarder sur les démarches administratives, c’est la solution idéale. En règle générale, pour les cabanes de moins de 5 m² aucune déclaration de travaux n’est nécessaire. Un abri de cette dimension vous permet de stocker vos outils de jardinage ou de bricolage, une tondeuse, quelques vélos ou même votre bois.

Un cabanon de 5 à 10 m² :
A partir de cette dimension il sera nécessaire de demander une déclaration de travaux auprès de votre mairie. Cependant il est nécessaire de choisir un abri de plus de 5 m² si vous souhaitez entreposer de plus gros équipements tels qu’un salon de jardin avec ses fauteuils, une grosse tondeuse ou une brouette.

Une cabane de 10 à 15 m² :
A partir de 10 m² la surface devient assez importante pour être utilisable en tant que pièce supplémentaire. Vous allez pouvoir créer une cuisine d’été par exemple, ou bien un atelier pour bricoler en toute tranquillité avec tous vous outils à portée de main. vous pouvez même en faire un garage.

Une chalet de plus de 15 m² :
A partir de 15 m² vous pouvez commencer à l’utiliser en tant que véritable pièce de vie. Elle peut alors être utilisée comme salle de jeux ou comme chambre pour vos invités. Vous pouvez même en faire un studio de jardin habitable. Attention, si vous choisissez d’en faire un abri habitable et utilisable toute l’année il sera nécessaire de choisir un abri isolé ou de l’isoler vous-même avec de la laine de bois par exemple. A savoir également qu’à partir de 20 m² il est nécessaire de demander un permis de construire auprès de votre mairie.

Les autres dimensions à prendre en compte :

A savoir également qu’il sera nécessaire de prendre en considération d’autres dimensions lors de votre choix. Vous devrez par exemple faire attention à la hauteur de l’abri pour savoir s’il est pratique à utiliser. Si vous souhaitez en faire une pièce de vie il est nécessaire que vous puissiez circuler facilement à l’intérieur sans avoir à vous baisser constamment parce que la toiture est trop basse. Il faudra également prendre en compte la dimension des portes. Votre tondeuse est-elle trop large pour l’entrée ? Votre vélo est-il facile à faire passer ? Cela vous gêne-t-il d’avoir à vous baisser chaque fois que vous pénétrez à l’intérieur ? Autant de questions à se poser pour faire le bon choix.