Mon Aménagement Jardin Tronçonneuse
Coupez votre bois tout au long de l'année avec notre sélection de tronçonneuses électriques, tronçonneuses thermiques et scies à ébrancher.
  1. 1
  1. 1

Nos meilleurs conseils pour le choix de votre tronçonneuse.

Principe de fonctionnement d’une tronçonneuse

Il existe de multiples types de tronçonneuses, mais il convient de déterminer l’usage que vous désirez en faire tout en estimant sa fréquence d’utilisation afin de choisir le modèle le plus adapté à vos besoins. En effet, selon que vous souhaitiez entretenir ou couper des arbres, vous devrez vous tourner vers des modèles dont le format, la motorisation et la puissance correspondront à la tâche à effectuer.

Peu importe le modèle, le principe de fonctionnement reste le même. Le moteur de la tronçonneuse, qu’il soit électrique ou thermique, entraîne une chaîne métallique dotée de dents de différentes formes, plus ou moins incisives selon le type de bois à couper. Ces dents devront par ailleurs être affûtées relativement régulièrement, selon la fréquence d’utilisation de la tronçonneuse. La chaîne est maintenue par un guide chaîne et évolue le long de ce dernier une fois le moteur démarré. Notez enfin que plus le guide chaîne est long, plus la taille de coupe est importante et plus la tronçonneuse est puissante.

Quelle tronçonneuse pour quel usage ?

On peut distinguer deux principaux types de tronçonneuses : la tronçonneuse élagueuse et la tronçonneuse d’abattage.

Tronçonneuse élagueuse

Les tronçonneuses élagueuses sont parfaites pour l’entretien des arbres et l’ébranchage. Elles permettent en effet de retirer les branches superflues. Certaines élagueuses sont équipées de perches télescopiques permettant d’atteindre plus facilement les branches à couper sans avoir à utiliser d’échelle ou à monter directement dans l’arbre. Il existe également des modèles compacts pensés pour être maniés à une main. Côté motorisation, on retrouve des élagueuses électriques comme thermiques. Ces dernières conviennent davantage pour une utilisation fréquente, car bien plus puissantes.

Tronçonneuse d’abattage

Un tronc étant généralement plus gros que de simples branches, l’utilisation d’une tronçonneuse puissante est indispensable pour la coupe, le débitage ou l’abattage d’un arbre. Là encore, il existe des modèles thermiques comme électriques, mais ces derniers affichent des performances limitées. Ils conviendront pour la coupe de petits arbres et pour une utilisation ponctuelle. Pour des travaux plus intensifs, vous devrez vous tourner vers une tronçonneuse thermique.

Tronçonneuse électrique ou thermique ?

Comme évoqué plus haut, le type de motorisation d’une tronçonneuse influe directement sur sa puissance. Une tronçonneuse électrique est généralement moins coûteuse qu’un modèle thermique, mais elle ne conviendra pas à toutes les tâches. Plus puissante, la tronçonneuse thermique est aussi plus contraignante, notamment au niveau de son entretien. Voici un rapide tour d’horizon des avantages et inconvénients de chacune de ces motorisations.

Tronçonneuse électrique

Avec ou sans fil, la tronçonneuse électrique est surtout indiquée pour une utilisation ponctuelle, pour l’élagage ou les petites coupes. Ce type de tronçonneuse est en effet moins puissant qu’une tronçonneuse thermique mais elle ne pollue pas et est nettement moins bruyante. Elle ne nécessite par ailleurs que peu d’entretien.

Les modèles filaires ne sont toutefois pas forcément pratiques car ils n’offrent pas de réelle liberté de mouvement. Ces tronçonneuses ont en effet besoin d’un raccordement électrique à proximité pour fonctionner, et il n’est pas rare que le fil se prenne dans les branches. Il existe en revanche des modèles sans fil alimentés grâce à une batterie qui sont bien plus maniables et pratiques. Leur autonomie est cependant limitée.

Tronçonneuse thermique

Autonome et bien plus puissante (selon la cylindrée du moteur), la tronçonneuse thermique est toutefois plus lourde, pollue davantage et est plus bruyante. Son utilisation est donc réglementée afin d’éviter les nuisances sonores. L’alimentation en carburant (mélange essence + huile) est également plus coûteuse et le moteur d’une telle tronçonneuse demande de l’entretien et implique le remplacement de certaines pièces usagées. Ce type de tronçonneuse est idéal pour la coupe et l’abattage plus ou moins fréquent. A noter que plus les travaux sont intensifs, plus la cylindrée du moteur devra être élevée.