Quel outil choisir pour couper du bois ?

Vous souhaitez couper du bois de chauffe, couper un arbre malade ou gênant ou simplement élaguer vos arbustes ? Pour prendre soin de votre jardin vous aurez besoin de différents outils. Attention tout de même, avant d’abattre un arbre ou de couper du bois, certaines précautions sont à prendre.

Tronçonneuse électrique et bois.

La tronçonneuse

Une tronçonneuse sera utile si vous coupez du bois régulièrement. Si vous ne coupez du bois qu’occasionnellement, un outil manuel sera plus adapté et tout aussi efficace. Il existe deux types de tronçonneuses : les tronçonneuses électriques et les tronçonneuses thermiques.

Les tronçonneuses électriques

Tronçonneuse électrique.

La tronçonneuse électrique présente l’avantage de démarrer facilement. Elle est également moins bruyante qu'une tronçonneuse thermique, est écologique et s’entretient aisément. Il est tout à fait possible de l’utiliser en intérieur, dans votre garage par exemple. Son principal défaut va être son fil d’alimentation qui empêche de se déplacer loin et facilement, rarement plus loin qu’une centaine de mètres.

Les tronçonneuses thermiques

Tronçonneuse thermique.

La tronçonneuse thermique présente quant à elle l’avantage d’être plus puissante qu'une tronçonneuse électrique. Elle vous permet d'évoluer sur un terrain plus grand sans problème de fil, ni de batterie. Elle est néanmoins beaucoup plus bruyante et demande un entretien régulier : huile, essence, bougies…

Le fendeur de bûches

Pour couper vos bûches, comme pour la tronçonneuse, vous pouvez choisir d’utiliser un fendeur de bûches électrique ou un fendeur de bûches thermique.

Le fendeur de bûches électrique

Fendeur de bûches électrique.

Un fendeur de bûches électrique vous permettra de fendre votre bois en intérieur, dans une remise par exemple. Il est néanmoins moins puissant qu’un fendeur de bûches thermique. Il est recommandé pour une utilisation occasionnelle.

Le fendeur de bûches thermique

fendeur de bûches thermique.

Un fendeur de bûches thermique présente l’avantage d’être utilisable directement en forêt ou au fond d’un grand jardin puisqu’il n’a pas besoin de câble d’alimentation. Il va être utilisé pour les plus gros travaux grâce à sa puissance plus importante.

Le taille-haie

Taille-haie.

Au moment de choisir votre taille-haie, vous devrez prendre en compte l’épaisseur du végétal que vous souhaitez tailler. Si les branches à tailler sont moins épaisses qu’un centimètre, un taille-haie d’une puissance de moins de 500 watts conviendra parfaitement. Pour les arbustes plus épais, préférez un taille-haie plus puissant.

Si votre haie est assez grande, vous pourrez être tenté de choisir votre taille-haie suivant sa longueur de lame. Attention cependant : si le travail est plus rapide, il sera beaucoup moins précis. Plus la lame de votre appareil est grande, plus votre taille-haie est lourd et moins il devient maniable.

Le broyeur de végétaux

Broyeur de végétaux.

Une fois vos végétaux taillés ou coupés, il faut pouvoir s’en débarrasser. Une façon rapide et simple de le faire est d’acquérir un broyeur de végétaux. Cela vous évitera un petit voyage à la déchetterie.

Le fonctionnement des broyeurs de végétaux à cylindre porte couteaux est assez simple. Des couteaux sont fixés sur un disque qui tourne très rapidement. En passant les végétaux entre ces couteaux, ils vont être broyés en morceaux très fins et pourront donc être éliminés plus facilement. Les couteaux de ces broyeurs sont souvent réversibles. Lorsqu’ils coupent moins bien, il suffit de les retourner pour que le broyeur retrouve toute son efficacité. Il faudra ensuite affûter les lames ou les remplacer une fois les deux côtés usés. Ce type de broyeur permet de broyer de petits végétaux, comme des feuillages ou des branches souples. Pour broyer des déchets plus important, il faudra se tourner vers des broyeurs à turbine ou des broyeurs thermiques. Les broyeurs thermiques sont surtout conçus pour une utilisation professionnelle.

Le souffleur

Les souffleurs sont très pratiques lorsqu’il s’agit de dégager une allée ou une terrasse des feuilles et débris qui les jonchent. Il est important de dégager les feuilles mortes d’un terrain puisqu’elles vont favoriser la pousse de mauvaises herbes. Ces souffleurs vont éviter le travail fastidieux du balayage, qui prend beaucoup plus de temps et demande des efforts plus importants.

Il existe aussi des aspirateurs souffleurs broyeurs qui permettent d’aspirer les végétaux et de les broyer avant qu’ils n’entrent dans le sac. Ils sont ainsi réduits au minimum et prennent beaucoup moins de place, ce qui permet de vider le sac moins souvent. Les végétaux broyés peuvent être utilisés pour le compost.

Le souffleur thermique

Souffleur thermique.

Les souffleurs thermiques, étant plus puissants que les souffleurs électriques, sont conseillés pour les surfaces importantes. La contrainte du fil étant écartée, il est aisé de les emmener loin d’une source d’alimentation et il est plus facile de contourner les éventuels obstacles. Leur capacité à souffler et aspirer est plus importante. Leurs principaux défauts résident dans le fait qu'ils sont bruyants et lourds à porter. Privilégiez l’achat d’un souffleur que vous pourrez porter sur le dos si vous optez pour un souffleur thermique.

Le souffleur électrique

Souffleur électrique.

Les souffleurs électriques sont plus adaptés à un petit terrain. Ils sont plus légers et moins bruyants qu’un souffleur thermique. Ils sont donc plus agréables à utiliser. Ils offrent aussi l’avantage d’être plus écologiques et de s’entretenir plus facilement. Ils peuvent cependant vous gêner lors de leur utilisation, notamment à cause de leur fil.