Qu’est-ce qu’une serre froide ?

Serre tunnel Richel

À retrouver dans cet article :

  • Qu’est-ce qu’une serre froide ?
  • Quelle est la différence entre serre froide et chaude ?

Présentation de la serre froide

La serre froide désigne une serre non isolée et/ou sans chauffage. Elle permet de protéger les fruits et légumes des conditions météorologiques, ainsi que les végétaux sensibles au froid et au gel. La chaleur et la lumière émises naturellement par le soleil stimulent la croissance des végétaux et participent à leur bon développement.

Quels légumes faire pousser dans une serre froide ?

La serre froide permet de cultiver des fruits et légumes toute l’année. Vous pouvez cultiver dans une serre froide la tomate, la blette, le brocoli, le chou-fleur, le chou rave, l’épinard, la laitue, le radis, la chicorée, la scarole ou encore la roquette.

Légumes Température de germination
Brocoli 10°c
Radis 10°c
Chou-fleur 10°c
Épinard 10°c
Chou-rave 12°c
Blette (ou poirée blonde) 12°c
Laitue 15°c
Scarole 12-15°c

Comment choisir une serre de jardin ?

Peut-on faire pousser des tomates dans une serre froide ?


Serre froide avec tomates

La tomate a besoin de chaleur pour se développer mais il est possible de faire pousser des tomates dans une serre froide afin d’anticiper les récoltes (février-avril) ou de les prolonger en septembre. Des serres à tomates sont dédiées spécialement à la culture de ce légume-fruit. Elle a besoin d’un arrosage régulier. Veillez à arroser uniquement le pied de tomate et non le feuillage car cela pourrait entraîner l’apparition de la maladie du mildiou. Il s’agit d’une maladie cryptogamique où un ou plusieurs champignons microscopiques attaquent une plante. Cette maladie se développe dans un climat chaud et humide et s’installe sur le feuillage avant de se répandre sur toute la tige et peut ainsi contaminer les autres pieds. Ce phénomène est notamment dû au manque d’entretien, à une mauvaise exposition ou un climat inadapté. La tomate se cultive à la fin de l’hiver sous abri. De février à avril, plantez vos semis de tomates puis, lorsque les dernières gelées sont terminées – de mars à mai, repiquez et tuteurez-les dans votre serre froide.

Quelles sont les contraintes de la culture en serre froide ?

La culture en serre de jardin a cependant quelques contraintes qu’il est important de connaître pour pouvoir être préparé ou y remédier :

  • Tout d’abord, le coût de la serre et du matériel est un aspect non négligeable. Assez élevé, c’est un investissement à long terme qui est vite rentabilisé grâce à votre culture potagère qui vous permet d’être autosuffisant et ainsi d’économiser au niveau de l’alimentation potagère.
  • Ensuite, jardiner sous serre exige un minium de connaissance en jardinage. Bien qu’avec le temps, vous apprendrez à jardiner et les automatismes vont s’enclencher, il est fortement conseillé d’avoir de l’expérience dans ce domaine avant de se lancer dans la culture de serre.
  • Une des autres contraintes de la culture en serre est qu’elle demande de la patience et de l’attention de manière constante. Il s’agit d’une activité permanente à l’année, il est donc essentiel de prendre du temps pour s’occuper de son potager.
  • Dernier point plus technique pour la serre froide, il est conseillé d’aérer régulièrement, de faire une ventilation forcée afin d’éviter le confinement et l’humidité qui pourraient entraîner moisissures et autres maladies. Veillez à aérer en circuit fermé pour épargner à vos plantes l’air froid de l’extérieur. Vous pouvez vous munir d’un ventilateur extracteur pour un air frais et sec.

Quelle est la température idéale dans une serre ?

La température idéale se situe entre 10 à 15°c. Cependant, elle peut descendre jusqu’à 0°C puisque qu’elle n’est pas chauffée. La température peut varier en fonction de la région et de la saison. Munissez-vous d’un thermomètre qui vous permettra de contrôler la température.
La serre froide est généralement une serre tunnel en plastique, une serre de jardin en verre ou en polycarbonate. Elle est surtout adaptée aux fruits, légumes et plantes dits « rustiques », c’est-à-dire qui supportent des conditions de vie difficiles, dont le froid.

Serre de jardin en polycarbonate et PVC

Quelle est la différence entre serre froide et chaude ?

La principale différence entre la serre froide et chaude est la température. Une serre froide n’est pas chauffée, tandis qu’une serre chaude demande une température supérieure à celle de l’extérieur et nécessite donc un chauffage. Consultez notre dossier comment aménager sa serre de jardin ? pour en savoir plus. La serre chaude est divisée en 2 catégories :

  • La serre tempérée, qui a pour température 10°/18°c, nécessite un chauffage. Elle permet de garder les plantes au chaud en leur évitant le gel d’hiver. C’est celle-ci qui sera utilisé pour cultiver fruits et légumes toute l’année.

  • La serre tropicale oscille entre 18° et 30°c. Elle isole du froid toutes les plantes tropicales, exotiques, carnivores, les orchidées et les cactus. Il est cependant possible d’effectuer ses semis de fleurs et de légumes à la fin de l’hiver quand les températures deviennent idéales.
Serre de jardin en polycarbonate

Le choix de la serre dépend des plants et semis que vous souhaitez cultiver. Certains légumes ont besoin de chaleur pour se développer correctement tandis que d’autres poussent naturellement sans aide extérieure. Choisissez votre serre en fonction des fruits et légumes que vous souhaitez cultiver, tout en veillant à suivre une certaine cohérence : les légumes du soleil comme les tomates, les aubergines, les concombres, les courgettes, les poivrons, les piments ou les melons ont besoin de plus de 25°c pour s’épanouir. Au contraire, certains légumes ont besoin de température plus basse pour bien se développer comme le brocoli, le chou-fleur, les épinards, la blette (ou poirée blonde), le chou-rave, la laitue, la scarole ou encore les radis qui ont besoin d'environ 10°c.