Quel gazon synthétique choisir ?

Choisir son gazon synthétique

Les caractéristiques du gazon synthétique

Le choix de la pelouse artificielle peut se faire en fonction d’une multitude de critères :

  • La matière des brins : en polyéthylène, un matériau très doux, en polypropylène, un matériau solide, ou en polyadmide, un matériaux plus noble ?
  • La trame : Il existe des trames en latex ou en polyuréthane, très résistantes. Vous pouvez également choisir une trame « fiber locked » qui va maintenir fermement les brins.
  • Le Dtex : Aussi appelé Décitex il permet de mesurer la résilience d’un rouleau. Il représente le poids de 10 000 m de fil. Un Dtex de 8000 signifie qu’un fil de gazon de 10 000 m pèse 8 kg. Plus le Dtex est élevé, plus la résilience est importante.
  • La résistance à l’arrachement : Elle est calculée en Newtons. Plus la résistance est élevée moins vous avez de chance que le gazon ne perde ses brins. Les recommandations sont de 30 Newtons minimum, c’est-à-dire une résistance à 3 kg de tension.
  • Les couleurs : Plus les brins disposent de couleurs différentes, plus le gazon sera nuancé et plus il paraitra naturel. Certains gazons vont jusqu’à 4 coloris différents et imitent même les brins jaunis par le soleil.
  • La hauteur des brins : Plus il est court, plus il a l’aspect d’un gazon fraichement tondu et plus il est long, plus il est réaliste. On l’exprime bien souvent en mm.
  • La densité : On la calcule grâce au nombre de brins au m². Plus ce nombre est important, plus le gazon sera dense. Attention, trop dense la pelouse ne paraitra plus naturelle et elle ressemblera plutôt à un coussin.
  • La provenance : Les pelouses fabriquées en France, en Belgique ou aux Pays-Bas sont les plus réputées.
  • La jauge : Il s'agit de l’écartement entre chaque ligne de gazon. Plus il est petit, plus le resserrage est important et plus la pelouse est dense. Moins le resserrage est important, moins la pelouse sera chère.
  • La forme des fibres : Fibres en C, en S ou en W, avec ou sans mémoire de forme pour que les brins se relèvent après le passage.
  • Le prix : Bien souvent, plus un rouleau est cher, plus il est qualitatif mais il faudra également choisir en fonction de votre budget et de vos besoins. Pour un endroit sans passage, il n’est pas forcément nécessaire de choisir un gazon avec une forte résistance à l’arrachement.
  • La durée de garantie : Une garantie constructeur qui vous permet d’être protégé en cas d’arrachement anormal des brins ou de décoloration face aux UV.
  • La durée de vie : Elle est différente de la garantie du constructeur et bien souvent plus longue. La durée de vie d’un bon gazon synthétique est souvent de 15 à 20 ans.


Gazon synthétique avec aspect réaliste

Devant tant de paramètres et de critères à prendre en compte, il est possible que vous vous retrouviez vite perdu. Si nous n'avions qu'un seul conseil à vous donner pour le choix de votre pelouse synthétique ce serait de vous concentrer sur 2 critères principaux :

  • L’usage que vous allez en faire ? Avec ou sans passage, autour d’une piscine, sur un balcon ?
  • L’esthétique que vous souhaitez ? Brins long ou courts, couleurs nuancées ou non ?

Si le gazon que vous choisissez répond à ces 2 critères, vous serez forcément satisfait !

Quel gazon synthétique autour de la piscine ?

Plus facile à entretenir que de la vraie pelouse, le gazon synthétique autour de la piscine est la bonne idée ! Autres avantages ? Vous ne retrouverez pas de brins d’herbe ou de terre dans l’eau et l’herbe restera toujours aussi belle. Pas de risque qu’elle se dessèche sous l’effet du soleil ou des fréquents passages.

Gazon synthétique à installer autour de la piscine


La pelouse artificielle autour de la piscine doit principalement résister à 3 choses :

  • Les UV : L’eau projetée sur les brins va amplifier l’action des rayons du soleil. Il faut donc qu’elle bénéficie d’une forte résistance aux UV et à la décoloration.
  • Le chlore : Il faut également choisir un gazon qui résistera aux produits utilisés dans la piscine et notamment au chlore.
  • L’eau : Choisissez un gazon qui bénéficie d’une bonne perméabilité afin de laisser l’eau s’évacuer facilement et d’éviter qu’elle ne stagne. Une bonne perméabilité se situe aux alentours de 60 litres par m² et par minute.




Quel gazon synthétique pour le balcon ?

Le balcon et la terrasse sont des lieux de passage intense. Il faut choisir une pelouse artificielle qui ne craint pas un passage fréquent. Pour cela on va privilégier les gazons bénéficiant d’une forte résistance à l’arrachement et avec des brins à mémoire de forme. Les fibres C-Shape ou S-Shape par exemple, se relèvent après le passage.

On peut aussi être amené à se retrouver souvent pieds nus sur le balcon. On va donc privilégier une pelouse douce et agréable au toucher. Les brins mélangeant le polyéthylène et le propylène sont les plus adaptés. Le polyéthylène est une matière très douce mais seule elle ne résistera pas face à un passage régulier. Le polypropylène permet de résister à un passage fréquent.

Quelle hauteur de gazon synthétique choisir ?

hauteur de brins pour le gazon synthétique

La hauteur de la pelouse artificielle, aussi appelée épaisseur, va jouer un rôle sur son aspect esthétique.

  • Moins de 20 mm : la pelouse apparaitra comme une moquette ou un tapis et sera donc peut réaliste.
  • Autour de 25-30 mm : la pelouse aura l’aspect d’une herbe fraichement tondue, agréable et bien entretenue.
  • Autour de 40 mm : la pelouse apparaitra plus réaliste, agréable au toucher et moelleuse.

Plus les brins vont être hauts, plus le gazon va être cher (+ de poids et + de matière). Attention à un gazon trop haut. Les brins auront tendance à se coucher plus facilement et si sa tenue n’est pas parfaite, il apparaitra moins réaliste.

Consulter le dossier complet


Comment choisir du gazon synthétique

Le gazon synthétique c'est quoi ?

Pose et entretien du gazon synthétique