Les bungalows et les chalets

Un chalet ou bungalow installé dans votre jardin, vous permet d’agrandir votre maison, sans réaliser de travaux d’agrandissement, longs et couteux. Cette nouvelle pièce peut vous servir à un tas d’activités : salle de jeux, chambre d’ami, bureau, atelier de peinture… A vous d’imaginer ce que vous souhaitez en faire.

Chalet en bois

Choisir la taille du chalet

Qu’allez-vous faire de ce chalet ? Si votre chalet de jardin vous servira de pièce d’appoint, dans laquelle vous viendrez de temps à autre ou qui vous servira à recevoir quelques amis, il n’y a pas besoin de disposer d’un très grand espace. Par contre, si c’est un abri de jardin que vous allez utiliser quotidiennement, vous aurez besoin de vous sentir à l’aise, de ne pas vous senir à l'étroit.

20 m² vous permet de disposer d’un espace suffisant pour y habiter, sans pour autant devoir faire des démarches administratives très compliquées. Il vous suffira de déposer une déclaration de travaux auprès de votre mairie. Ceci s’applique si vous installez votre bungalow dans votre jardin et non dans un terrain qui ne comprend aucune construction. Au-delà de 20 m² ou si votre chalet est installé sur un terrain vierge d’autres constructions, un permis de construire est à demander. Faites cette demande bien avant de choisir votre chalet. Il se peut que le terrain que vous ayez choisi ne soit pas constructible. Malheureusement, dans ce cas, l’abri n’est pas repris. De plus ce sont des démarches qui demandent du temps, c’est pourquoi il est intéressant de s’y prendre à l’avance.

Le support du bungalow

Votre bungalow peut être posé soit sur des parpaings, soit sur une dalle de béton. Il ne faut jamais l’installer à même le sol sinon votre installation se dégradera très rapidement, à cause des infiltrations d’humidité.

L’avantage des parpaings, c’est qu’ils permettent de surélever le chalet si jamais le terrain dans lequel vous l’installez n’est pas plat. De plus, ces parpaings se cachent facilement grâce à un habillage. Cette solution est esthétique est pratique.

Vous pouvez aussi couler une dalle de béton sur laquelle reposera l’abri de jardin. Cela permettra de l’isoler du sol. Lors de l’achat d’un chalet, des indications sur la dalle de béton sont fournies et permettent de la réaliser sans problème. La dalle doit être plus petite que l’abri pour éviter les infiltrations d’eau.

Studio en bois

L’isolation de l’abri de jardin

Pour qu’il soit réellement habitable, votre chalet de jardin doit disposer d’une bonne isolation thermique. Pour cela, les murs du bungalow ne doivent pas être inférieurs à 44 mm d’épaisseur. Plus le bois est épais, plus sa résistance dans le temps sera grande. Le plancher et la toiture doivent disposer eux aussi d’une bonne isolation. Pour cela il faut utiliser de l’isolant multicouche ou le doubler. Les vitres et les portes doivent disposer d’un double vitrage pour permettre à la chaleur de rester à l’intérieur de l’abri.

Le chalet de jardin : un investissement

Disposer d’une dépendance dans votre jardin, de cette qualité, apporte une valeur non négligeable à votre maison. En cas de revente de votre maison cette pièce sera comptée comme faisant partie intégrante de la maison. Pour cela il faut qu’elle soit parfaitement isolée et qu’elle dispose de l’eau courante et de l’électricité. Le nombre de mètres carrés que cet abri représente, sera pris en compte dans le calcul du prix de vente de la maison.

Choisir l’emplacement de son chalet en bois

Chalet en bois

Si vous choisissez d’utiliser un chalet en bois comme résidence principale, vous devez vous renseignez sur deux points. La première est de savoir si le terrain est constructible, sinon vous n’aurez pas le droit d’y installer votre chalet. La seconde est de savoir si la commune dans laquelle vous vous installez accepte les maisons en bois. En effet, certaines municipalités, dans un souci d’homogénéité, refusent que des maisons en bois soient construites.

Si vous installez ce type de construction dans votre jardin vous aurez juste à déposer une déclaration de travaux ou à demander un permis de construire si votre chalet dépasse les 20 m².

Pour l’implantation, évitez d’installer votre abri sous un arbre, surtout s’il est imposant. Les racines peuvent faire des dégâts en soulevant l’abri. Les feuilles mortes et la résine vont salir votre abri qu’il faudra nettoyer régulièrement. Les branches peuvent détériorer l’abri en tombant dessus lors des vents violents.

Dans un respect des proportions, il est recommandé de ne pas prendre un bungalow qui recouvrirait plus d’un quart de votre terrain. Dans ce cas les proportions ne seraient pas respectées et le tout ne serait pas harmonieux dans votre jardin. Si vous souhaitez tout de même en prendre un plus grand, collez-le à votre maison. Ainsi l’effet visuel ne sera pas le même et cela ne choquera pas.

Laissez un espace suffisant autour du chalet pour pouvoir y construire une terrasse par exemple et pour passer aisément avec du matériel.