Mon Aménagement Jardin Serre
Résistantes et polyvalentes, les serres en polycarbonate permettent de cultiver plantes et fleurs, fruits et légumes, tout au long de l'année.
Le polycarbonate, est léger mais possède malgré tout une bonne isolation thermique et est plus de solide que le verre classique. À utiliser en serre chaude, froide ou tempérée, retrouvez notre sélection de serres polycarbonate.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Nos meilleurs conseils dans le choix de votre serre en polycarbonate.

Avantages et inconvénients du polycarbonate

Le polycarbonate est une matière plastique qui, grâce à ses propriétés intéressantes, remplace peu à peu le verre dans la conception de parois pour serres. Moins coûteux que le verre, ce matériau est également rigide, étanche et résistant aux chocs et aux intempéries, notamment en cas de neige ou de grêle. Très léger, ce qui peut être un désavantage dans les régions venteuses, le polycarbonate n’est pas pour autant plus fragile, et affiche généralement une bonne durée de vie, dépassant aisément les 10 ans.

Les parois en polycarbonate sont par ailleurs traitées contre les rayons UV, ce qui permet d’éviter leur altération et le jaunissement responsable de l’opacité progressive du vitrage, et donc de la perte de luminosité. Cela réduit également le risque de surexposition aux rayons du soleil, un phénomène peu apprécié par de nombreuses espèces de plantes. Enfin, une serre en polycarbonate est plutôt facile à entretenir. Un simple lavage à l’eau (nettoyeur haute pression ou éponge et chiffon, selon la saleté) est en effet suffisant.

Le polycarbonate est toutefois moins isolant que le verre, et moins transparent aussi. Il laisse donc passer moins de lumière, soit environ 80% contre 90% pour le verre. Son faible poids le rend par ailleurs particulièrement vulnérable au vent. Autre inconvénient des parois en polycarbonate : l’eau condensée a tendance à retomber en grosses gouttes, ce qui peut donner naissance à des moisissures en cas de mauvaise aération de la serre.

Quelles parois choisir ?

Il existe différents types de serres en polycarbonate. Les serres traditionnelles, autoportantes, sont les plus répandues mais il existe également des modèles adossés ou des mini serres, idéales pour les balcons ou les petits jardins. Les parois en polycarbonate conviendront tant pour une serre froide que pour une serre chaude ou tempérée.

On trouve des parois de diverses épaisseurs, allant du simple au triple. Les serres dotées de parois simples sont parfaites pour vos semis et bouturages de légumes ou de plantes florales. Elles offrent par ailleurs une bonne protection aux plantes fragiles, notamment une fois l’hiver venu. Ce type de parois permet également de cultiver plantes grasses, cactus et plantes ayant pour habitude de se développer dans un climat tempéré.

Si les doubles parois, aussi appelées alvéolaires, peuvent accueillir les mêmes types de cultures et sont idéales pour faire pousser fleurs et légumes en continu, elles garantissent une meilleure isolation et permettent d’économiser environ 40% de la chaleur par rapport à des parois simples. Leur structure composée de deux épaisseurs se charge en effet d’emprisonner l’air qui jouera le rôle d’isolant. Ce type de parois est à privilégier dans les régions qui connaissent des hivers froids, ou pour cultiver des plantes tropicales en serre chaude.

Où installer sa serre ?

Vous êtes décidé et souhaitez investir dans une serre en polycarbonate ? Voici quelques conseils pour procéder à son installation. Premièrement, optez pour un modèle d’au moins 6 m². Vous bénéficierez ainsi de plus d’espace pour organiser vos cultures, de plus de place pour circuler… vous pourrez donc jardiner plus confortablement.

Choisissez un terrain plat, bien ferme et dégagé, en évitant les arbres, murs et clôtures susceptibles de projeter de l’ombre. Les branches d’arbres, au-delà du risque qu’elles représenteraient en cas de chute, salissent plus vite les parois.

Vient enfin le moment de penser à l’orientation de votre serre. Tout dépend de l’utilisation et du type de culture auxquels vous la destinez. Pour l’hivernage de vos plantes ou pour cultiver en hiver jusqu’au printemps, orientez l’entrée de la serre vers le sud et les deux côtés les plus longs vers l’est et l’ouest afin de profiter au mieux du soleil hivernal.

Pour faire pousser des plantes et des légumes en été et en automne, orientez-la nord-sud pour bénéficier des premiers rayons de soleil du matin. L’intérieur chauffera ainsi plus rapidement et la température sera maintenue jusqu’à la tombée de la nuit. Si vous habitez dans les régions du nord de la France, faites en sorte que les côtés les plus longs soient face au sud, pour optimiser le temps d’ensoleillement.

Dans le cas d’une serre adossée, privilégiez le mur orienté sud. Votre serre profitera ainsi de la chaleur du bâtiment et bénéficiera d’un abri contre le vent. Le vent est en effet, comme évoqué plus haut, l’un des principaux ennemis de la serre en polycarbonate. Il engendre non seulement des déperditions de chaleur mais peut également arracher une porte restée ouverte ou s’engouffrer dans la serre, par exemple. Idéalement, dans le cas d’une serre autoportante, il est préférable de la placer perpendiculairement au vent dominant.