Le sauna d'extérieur

Le sauna possède beaucoup d’effets positifs sur le corps. En plus de détendre, il est excellent pour la santé, à condition de bien savoir l’utiliser. Disposer d’un sauna chez soi c’est possible, et c’est aussi possible de l’installer directement dans son jardin, près de sa piscine par exemple. Quelques conseils pour bien choisir son sauna d’extérieur.

Le sauna d’origine

Sauna en bois d'extérieur

Dans les pays du nord de l’Europe (Finlande, Suède…) le sauna est principalement installé dans le jardin. Ce type de sauna est plus cher que ceux que l’on peut trouver à l’intérieur en raison des travaux qui sont à réaliser. Il va falloir créer une dalle de béton, sur laquelle il va reposer et créer un raccordement électrique. Ce raccordement doit nécessairement être fait par un électricien. Un sauna d’extérieur est aussi plus cher parce qu’il est souvent intégré à un abri de jardin, dans lequel on va pouvoir se détendre après les séances. Vendus principalement en kit, les saunas d’extérieur sont simples à monter et peuvent être installés soi-même. Vous n’êtes pas obligé de faire appel à un professionnel pour le montage. Il vous suffira d’un peu de patience et d’huile de coude.

Lorsque vous installez votre sauna à l’extérieur, la réglementation est la même que pour n’importe quelle construction. Il est nécessaire de faire une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Si votre sauna excède les 20 m² il est même requis que vous fassiez une demande de permis de construire.

Entretenir le sauna

Par définition le sauna est un endroit chaud et pouvant présenter un fort taux d’humidité. Pour cela il est nécessaire de choisir une essence de bois résistante et dense. Le pin et l’épicéa sont des bois conseillés pour la construction d’un sauna. Une bonne ventilation est nécessaire pour éviter que le bois ne pourrisse. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas fermer la porte du sauna lorsque vous ne l’utilisez pas. Une fois que le sauna n’est plus chaud nettoyez le entièrement (sol, parois, mobilier) pour qu’il reste le plus hygiénique possible. Passez de temps en temps une huile permettant de nourrir le bois pour qu’il garde la même qualité.

Choisir le chauffage du sauna

Pour chauffer votre sauna il existe différents types de chauffages : le poêle à bois ou à gaz, le poêle électrique et les rayonnements infrarouges. Le choix va se faire par rapport à deux critères en particulier : le budget dont vous disposez et votre résistance à la chaleur.

Le sauna traditionnel

Le sauna traditionnel utilise le poêle à bois ou au gaz. Le bois est apprécié pour son authenticité et son odeur particulière. Néanmoins il existe des régions où les feux de bois sont interdits. On va alors préférer le poêle au gaz. Cette méthode de chauffage est économique, même si depuis quelques années l’augmentation du prix du gaz la rend moins attractive. L’installation n’est pas évidente puisqu’elle demande des travaux importants. C’est le type de sauna le plus ancien et le plus typique.

Le sauna électrique

Poêle électrique pour sauna.

Les saunas utilisant le poêle électrique sont les plus courants et tout aussi bénéfiques. Le poêle électrique est plus simple d’utilisation. Des pierres volcaniques sont posées et chauffées sur le poêle électrique. Il suffit alors de mouiller les pierres pour dégager de la vapeur et de la chaleur. Ce type de poêle est apprécié puisque son installation est rapide et son utilisation est simple. La montée en température est rapide et se stabilise facilement. Par contre le sauna est gourmand en électricité et peut entrainer de lourdes factures.

Le sauna infrarouge

Ce sauna est différent des précédents puisqu’il ne va pas chauffer l’air mais directement le corps. Du coup l’air est plus facilement respirable et ne brûle pas la gorge. La chaleur infrarouge ne produit pas d’ultraviolet, elle n’est donc pas dangereuse pour la santé. La chaleur dans la cabine ne monte qu’à 50°C maximum, alors qu’elle peut atteindre le double dans un sauna traditionnel. Le temps de chauffe est lui aussi divisé par deux entre un sauna infrarouge et un sauna électrique. C’est un sauna plus adapté aux personnes sensibles ayant du mal à supporter une chaleur intense.

Schéma de sauna infrarouge.