Les portiques

Une aire de jeux installée dans le jardin est un excellent moyen pour vos enfants de se dépenser. Les différents équipements suivent l’évolution de votre enfant au fil des ans. Mais cela peut s’avérer être un véritable casse-tête de savoir comment choisir parmi tous les équipements qui sont proposés.

Aire de jeux pour enfants en bois.

Installer une aire de jeux.

L’aire de jeux réunit une multitude d’équipements extérieurs : toboggan, portique, bac à sable, mur d’escalade, cabane… En vous procurant une aire de jeux vous ne pourrez pas vous tromper, vous leur ferez forcément plaisir et leur assurerez des heures de jeux dans le jardin.

Il y a tout de même quelques règles à connaître.

  • Si vous installez une aire de jeux pour jeunes enfants, faîtes le près de la maison. Une surveillance constante est nécessaire. Pour les enfants plus grands, préférez un endroit plus éloigné pour leur permettre de crier et se défouler.
  • Pour préparer le terrain choisissez un sol mou : sable, pelouse, revêtement en mousse. En cas de chute vos enfants se feront moins mal. N’installez jamais une aire de jeu sur un sol en béton ou en bitume. Une chute s’avérerait bien plus grave.
  • Les différents équipements doivent toujours être fixés avec les éléments fournis avec la structure. Ne laissez jamais vos enfants jouer sur une aire qui n’est pas fixée. La zone serait beaucoup trop dangereuse.

Choisir un portique.

Lorsqu’on choisit son portique, on le fait en fonction de plusieurs critères : l’âge de l’enfant, la taille du portique, le matériau et les agrès inclus avec le portique.

L'âge de l'enfant et la taille du portique.

Portique balançoire pour bébé.

L’âge de l’enfant et la taille du portique vont souvent ensemble. Les portiques de 2,30 mètres peuvent commencer à accueillir des enfants à partir de 5 ans et jusqu’à 12 ans. On trouve aujourd’hui des portiques adaptés aux adultes et enfants de plus de 14 ans qui mesurent entre 3 mètres et 3,50 mètres. Vous devez aussi faire attention à la place que va prendre votre portique. Il est nécessaire qu’il y ait un espace de 2 mètres sur les côtés, minimum, pour permettre le passage d’une tondeuse par exemple. Pour savoir si la balançoire est à la bonne hauteur, l’enfant doit pouvoir toucher le sol avec ses pieds lorsqu’il est à l’arrêt.

Le matériau du portique

On trouve principalement deux types de matériaux pour la construction d’un portique : le bois et l’acier. Les deux matériaux sont de très bonnes qualités. Vos enfants seront en sécurité aussi bien sur un portique en métal que sur un portique en bois. La principale différence résulte en fait dans le prix et l’aspect du portique. Un portique en acier est moins cher qu’un portique en bois. Il sera plus adapté à un budget modeste. Un portique en bois quant à lui, est plus naturel. Il se fond plus facilement dans le jardin.

Portiques en métal et en bois.

Qu’il soit en bois ou en acier votre portique devra obligatoirement être traité contre les insectes et le pourrissement ou contre la corrosion pour qu’il ne se détériore pas.

Les agrès

Portique en bois avec agrès.

Il existe beaucoup d’agrès que l’on peut installer sur son portique : la balançoire, la corde, le trapèze, les anneaux, l’échelle, le vis à vis ou encore la balancelle. La balançoire est l’incontournable agrès du portique. On la retrouve sur presque toutes les structures. Lorsque les enfants ont en dessous de 3 ans, il est conseillé de se procurer un siège spécial bébé. L’enfant sera maintenu et pourra se balancer en toute sécurité.

Pour le nombre d’agrès à posséder, cela va dépendre du nombre d’enfants qui joueront sur la balançoire, pour éviter les disputes. Il est plus intéressant de mettre des agrès différents pour diversifier les jeux et éviter que le portique ne soit délaissé. Si vous possédez un petit terrain, vous pouvez aussi faire le choix d’acheter un portique qui compte peu d’agrès et les changer régulièrement pour que votre enfant ne s’ennuie pas. Lorsque vous décidez d’acheter un agrès séparément, faîtes tout de même attention à la taille du portique à laquelle l’agrès est réservé. Si votre agrès est prévu pour un portique plus petit que celui sur lequel vous l’installez, il se situera beaucoup trop haut.

Attention, votre portique doit obligatoirement être scellé au sol. Lorsque les portiques ne sont pas scellés il est possible qu’il se soulève et se retourne pouvant entraîner de graves accidents. Des accessoires pour le sceller sont souvent livrés en même temps.

Choisir un toboggan

Toboggan en acier.

Avant 4 ans il est conseillé de choisir un toboggan avec une longueur de glisse de moins d’1m80. Ainsi, il vous sera plus facile de surveiller l’enfant. Il doit aussi être équipé de grandes marches antidérapantes lui permettant de monter en toute sécurité. Les échelles sont encore trop dangereuses pour lui. Le mieux est de choisir un toboggan qui ne soit pas trop incliné pour que la descente soit plus douce. Après 4 ans la longueur de glisse peut être supérieure à 1,80 mètres. Le toboggan peut aussi être plus incliné et comporter une ou deux vagues pour plus de sensations.

Lorsque l’on installe le toboggan il faut faire attention à ce que le sol soit bien plat pour assurer la stabilité du toboggan et que la surface de réception ne soit pas trop dure, comme pour les portiques. Du sable ou de la pelouse feront très bien l’affaire, mais vous pouvez aussi vous procurer des dalles en mousse ou en caoutchouc.