Les pompes à eau

Vous recherchez une pompe pour amener l’eau du fond de votre puits, pour arroser votre jardin, pour évacuer les eaux usagers ou encore pour vider votre sous-sol inondé mais vous ne savez pas laquelle choisir. Lisez ces quelques recommandations et trouvez la pompe qui vous convient.

Pour choisir la pompe qui vous convient vous allez devoir prendre en compte :

  • La distance du dénivelé, entre l’endroit où l’eau sera pompée et celui où elle devra sortir.
  • Le type d’eau que vous souhaitez pomper : eau clair, semi-chargée ou chargée.
  • Le débit dont vous avez besoin.

La pompe de surface

Pompe à eau vide cave de surface.

La pompe de surface, comme son nom l’indique, permet de pomper l’eau tout en restant en surface. Elle peut se trouver jusqu’à 8 mètres au dessus du point d’eau que l’on souhaite pomper. La pompe de surface est généralement utilisée pour alimenter une maison ou encore un arrosage automatique. On peut la mettre au-dessus d’un puits ou d’une rivière par exemple. Généralement le débit d’une pompe de surface se situe entre 3 et 6 m3/h. La pression peut aller jusqu’à 6 bars.

Lors de la mise en marche de la pompe de surface, il est nécessaire de la remplir d’eau. Elle va alors aspirer l’air qui est contenu dans le tuyau puis l’eau va remplacer l’air. Lorsqu’on arrête la pompe à eau, un clapet anti-retour va permettre à l’eau de rester dans le tuyau. Il ne sera alors plus nécessaire de recommencer ce processus puisque la pompe va rester amorcée en permanence.

La pompe immergée

Tondeuses à gazon thermique.

La pompe immergée, se plonge sous l’eau. On l’utilise généralement lorsqu’on ne peut pas pomper l’eau avec une pompe de surface. Il est néanmoins tout à fait possible d’utiliser une pompe immergée, lorsque le niveau de l’eau se situe en dessous de 8 mètres. On peut par exemple l’utiliser lorsqu’on veut éviter les amorçages compliqués, le gel ou qu’on veut limiter le bruit. En effet, l’un des avantages de la pompe immergée est qu’elle est beaucoup moins bruyante qu’une pompe de surface. Un autre avantage de la pompe immergée, est qu’il est possible de l’installer à de grandes profondeurs. Certaines pompes sont capables d’être placée à plus de 100 mètres de profondeur.

Une pompe immergée fonctionne par refoulement. C’est-à-dire que la pression de l’eau est multipliée à chaque passage de turbine. Néanmoins, elle n’a pas besoin d’aspirer l’eau étant donné qu’elle se trouve déjà dedans.

Les différents modèles de pompe

Suivant l’utilisation que vous souhaitez faire de votre pompe, il en existe plusieurs types.

La pompe à eau claire : Cette pompe va être utilisée pour vidanger les petits volumes d’eau. En effet, elle ne peut pas pomper l’eau qui contient des impuretés de plus de 3 mm. Certaines pompes sont réglables et permettent de choisir de ne pas aspirer les particules de plus de 1 mm. D’autres pompes peuvent aspirer des impuretés jusqu’à 5 mm.

La pompe semi-chargée : Cette pompe est utilisée pour les volumes d’eau un peu plus importants tels que les piscines par exemple. C’est ce genre de pompe que l’on pourra utiliser après l’inondation d’un sous-sol puisqu’elle laisse passer les impuretés jusqu’à 20 mm.

La pompe à eau chargée : Cette pompe va permettre le passage de plus gros résidus d’une taille moyenne de 35 mm.

Pompes à eau de surface, thermique et immergée.