Les embarcations nautiques

Lorsque l’on dispose d’une rivière ou de la mer à proximité de chez soi, il peut être agréable de la découvrir autrement. Les embarcations nautiques, comme les kayaks ou les canoës, vous permettent de naviguer facilement, de faire du sport et d’y trouver beaucoup de plaisir.

La différence entre un canoë et un kayak.

L’amalgame entre canoë et kayak est courant. Ils n’ont pourtant pas tout à fait la même fonction. Les deux permettent de naviguer mais c’est surtout la position qui est différente d’une embarcation à l’autre.

Sur un canoë, les céistes (ou canoéistes) sont à genoux avec les jambes pliées derrière eux, alors que les kayakistes sont assis dans leur kayak, avec les jambes allongées. La pagaie n’est pas non plus la même pour les deux sports. La pagaie utilisée pour le kayak est une pagaie double ce qui permet au kayakiste de ramer facilement à droite puis à gauche. Celle utilisée par les canoéistes est simple, moins encombrante et ne possède qu’une seule pale. Mais rien ne vous empêche de choisir une double rame pour le canoë et d’en faire une utilisation un peu moins conventionnelle.

Canoë de loisir.

Les différents types de kayaks.

Suivant l’utilisation que vous souhaitez en faire, vous n’allez pas choisir le même kayak. Il existe en effet plusieurs types de kayak.

Un kayak de mer ou un kayak de rivière ?

L’effort demandé en rivière et en mer ne sera pas le même. C’est pourquoi il faut choisir un kayak spécialisé dans la mer ou dans la rivière. Un kayak de mer est plus grand et moins large qu’un kayak de rivière. Cela permet de pagayer avec un peu moins de difficulté. En effet, là où un kayakiste de rivière va aller d’un point A à un point B, un kayakiste de mer va devoir retourner à son point de départ et affronter, à un moment donné, le contre courant. Il est d’ailleurs conseillé aux novices du kayak en mer, de partir contre le courant pour que le retour soit plus facile et que le risque d’épuisement soit moins grand. Un grand kayak, de plus de 4 mètres, permet de se propulser plus facilement et d’avoir à pagayer moins fort. Néanmoins, pour les personnes qui ne souhaitent pas s’éloigner trop loin de la plage, un kayak plus court, de moins de 4 mètres suffira amplement.

Un kayak avec combien de places ?

Lorsque l’on fait des sorties à plusieurs, il peut être naturel de penser à prendre un kayak avec 2, 3 voire parfois 4 places. Pourtant, plus le kayak compte de place, plus il est lourd et moins il est maniable. Deux ou trois adultes prendront plus de plaisir à pagayer chacun de leur côté. Ils pourront ainsi discuter plus facilement en se mettant côte à côte mais aussi pagayer plus vite et plus aisément qu’à plusieurs dans la même embarcation. Il existe même des kayaks spécialement conçus pour les enfants

Kayak de loisir pour enfant.

Un kayak « Sit on top » ou « Sit in » ?

Un kayak « Sit on top », comme son nom l’indique est un kayak SUR lequel on s’assoit. Il présente l’avantage d’être très accessible. Une personne n’ayant jamais pratiqué le kayak de sa vie saura se débrouiller tout de suite. Il est aussi intéressant puisque lorsqu’il se retourne il ne se remplit pas d’eau. Néanmoins, dans un kayak « Sit on top » les jambes sont toujours exposées aux agréations extérieures : soleil, froid, pluie…

Un kayak « Sit in » est un kayak DANS lequel on s’assoit. En ajoutant une jupe autour de l’entrée, les jambes sont protégées du soleil, de la pluie et du froid. Par contre, ce type de kayak nécessite quelques techniques à connaître avant de commencer à l’utiliser pour plus de sécurité.

Kayak gonflable ou kayak rigide ?

Un kayak rigide prend beaucoup de place, il est difficilement transportable. Il faut équiper sa voiture d’une galerie de toit ou d’une remorque pour pouvoir le ramener de chez soi à l’eau. Un kayak gonflable lui, va prendre beaucoup moins de place puisqu’il suffit de le dégonfler pour pouvoir le ranger facilement dans le coffre de sa voiture.

Un kayak rigide, par contre, est très solide. Il ne demande aucun entretien et apporte une sécurité plus importante. Un kayak gonflable, de son côté, demande beaucoup d’entretien. Dès qu’on ne s’en sert plus il faut le rincer, le sécher et le plier. Il peut crever et sa durée de vie est forcément beaucoup moins importe qu’un kayak rigide.

Kayak de loisir pour adulte.

Choisir la taille de son kayak

Vous allez choisir la taille de votre kayak en fonction de l’utilisation que vous voulez en faire et des critères que vous souhaitez privilégier.

Un kayak plus petit et plus large offre une meilleure maniabilité et une stabilité plus importante. Néanmoins, il ne permet pas d’aller très vite. Un petit kayak sera intéressant en cas d’utilisation pour le loisir.

Un kayak plus grand et plus fin vous permettra d’aller beaucoup plus vite sur l’eau et de moins vous fatiguer en pagayant. Mais il sera un peu plus difficile à manœuvrer et demandera quelques entraînements avant une maîtrise parfaite.

Choisir sa pagaie

La pagaie se choisit en fonction de votre taille.

  • Si vous mesurez moins d’1,70 m : préférez une pagaie mesurant entre 2,10 et 2,20 m.
  • Si vous mesurez entre 1,70 et 1,90 m : choisissez une pagaie mesurant entre 2,20 et 2,30 m.
  • Si vous mesurez plus d’1,90 : les pagaies de plus de 2,25 m seront plus confortables.

Il est possible de trouver des pagaies réglables en longueur, pour s’adapter plus facilement à vos mouvements.

La taille des pales va être différente suivant l’utilisation que vous souhaitez faire de votre kayak. Pour de la vitesse, des pale courtes et larges sont recommandées. Elles permettent de donner plus de puissance à vos coups de pagaie et d’aller plus vite. Pour une utilisation dans la durée, il est préférable de choisir des pales plus longues et plus fines pour pagayer plus longtemps, à une vitesse moins importante.