Les jardinières

Le choix de votre jardinière se fait aussi bien sur des critères esthétiques, que sur des critères pratiques. L’aspect physique est important puisque votre pot va décorer votre balcon ou votre intérieur. Il doit être en accord avec le reste de votre décoration. Lorsque vous choisissez votre jardinière, il est important de savoir ce que vous souhaitez y planter. La taille du pot et sa matière vont dépendre des végétaux qu’il va accueillir.

Jardinière en bois

Choisir la taille de votre jardinière.

La première question à vous poser, lors du choix de votre jardinière ou de votre pot, est de savoir quel type de plante vous voulez y faire pousser. Le choix du pot va se faire suivant la taille de la plante, son développement et ses besoins en eau. Il faut aussi prendre en compte la taille dont vous disposez chez vous, afin de ne pas encombrer un trop petit espace. Les jardinières ont l’avantage d’offrir plus de place à vos plantes, et donc plus de confort. Les pots, quant à eux, ont l’avantage d’être plus maniables. Ils s’adaptent aux petits espaces.

Pour choisir votre pot, il est conseillé de le prendre 1/3 plus grand que le pot dans lequel la plante était contenue lors de son achat. Les petits pots vont plutôt convenir aux fleurs saisonnières et aux plantes à bulbe. Les plus grands pots vont pouvoir accueillir les plantes qui demandent beaucoup d’eau et qui ont des racines importantes. Etant plus grands, ils peuvent contenir une grande quantité de terreau et mieux nourrir votre plante.

Pot en plastique noir.

Les plantes poussant en petits pots demandent plus d’attention que celles poussant en jardinières ou pots plus grands. Les plantes en petits pots ressentent plus facilement le manque d’eau ou le changement de température. Les petites jardinières retiennent moins facilement l’eau et sont donc à arroser plus souvent.

Pour un rosier il est conseillé de choisir un pot qui mesure 50 à 80 cm de profondeur et 30 à 40 cm de largeur. Pour une plante vivace ou annuelle, un pot de 15 à 25 cm de profondeur et de largeur suffit. Pour un arbuste un pot aussi large que profond, de 50 cm lui permet d’être à l’aise pour pousser.

Choisir la matière de votre jardinière.

Le choix de la matière de votre pot ou de votre jardinière n’aura pas qu’un impact esthétique. Suivant la matière que vous choisirez, les soins à apporter à la plante seront différents.

Le bois

Jardinière en bois carrée.

Le bois présente de nombreux avantages :

  • Il isole parfaitement les racines des plantes, qui ne subissent ainsi pas d’écart de température.
  • C’est un matériau résistant. Le bois va être utilisé lorsque l’on souhaite faire pousser un arbuste par exemple.
  • Il s’adapte facilement à n’importe quel type d’environnement. Le bois est esthétique et naturel. Il se fond dans le décor.

Les inconvénients du bois sont les suivants :

  • Il demande beaucoup d’entretien. Le bois a besoin d’être traité assez souvent. Il faut le protéger des insectes et des champignons.
  • Le bois moisit au contact de la terre trop humide.

Il est conseillé de surélever votre jardinière en bois, grâce à des cales par exemple, pour permettre au trop plein d’eau de s’évacuer et à l’air de passer plus facilement. Un lit de gravier permet aussi de drainer l’eau plus simplement.

Le pvc et la résine.

Le plastique étant moins esthétique que le bois, on peut être freiné par ce type de pot.

Néanmoins, il présente des avantages non négligeables.

  • Le PVC est imperméable et garde l’eau plus longtemps. Il empêche au pot de pourrir.
  • Le gel n’a pas d’impact sur ce type de pot.
  • Le plastique est léger et donc facile à déplacer.
  • Son entretien est minime. Un simple coup d’eau et d’éponge suffit à le nettoyer.
  • Les jardinières et pots en PVC sont moins chers.

Les inconvénients du PVC sont :

  • L’air passe plus difficilement dans le pot.
  • Les pots ne sont pas assez stables et donc moins adaptés aux grandes plantes.
  • Ils se décolorent avec le temps s’ils ne sont pas traités anti UV.
Jardinière en résine tressée.

La résine quant à elle présente l’avantage d’être très résistante. Elle apporte une touche de modernité à votre terrasse. C’est un matériau qui s’utilise à l’intérieur comme à l’extérieur.

Si c’est le côté esthétique qui vous freine dans l’achat d’une jardinière en plastique, sachez qu’il existe aujourd’hui des pots originaux qui s’accordent avec votre jardin et votre maison. Ces pots sont en plastique, imitation bois. Originaux et esthétiques, ils se fondent dans votre jardin et le décorent.

Jardinière en plastique imitation bois.

De nouveaux pots ont fait leur apparition pour votre décoration intérieure comme extérieure. Ce sont les pots lumineux. Il en existe de toute taille et de toutes les couleurs. Vous pouvez choisir un pot illuminé de blanc, multicolore ou encore qui change de couleur tout seul. Ces jardinières lumineuses vous permettent à la fois d’éclairer, de contenir votre plante et de décorer votre maison. Il n’y a aucun souci à les laisser dehors puisque ces pots lumineux résistent aussi bien à l’eau qu’à la chaleur.

Pot en plastique lumineux.